Diagnostic de vulnérabilité des territoires aux inondations : Guide méthodologique

De WikiRésilience
Version du 3 octobre 2014 à 15:43 par Wikiuser (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Résumé de l'étude
Diagnostic de vulnérabilité des territoires aux inondations - Guide méthodologique.jpg


Sous le pilotage de la DGALN, ce guide réalisé par le CETE Méditerranée formalise une méthodologie appliquée dans le Val-de-Marne (94) pour faire émerger des orientations d'aménagement avec l'objectif de renforcer la résilience des territoires, et au delà, de permettre aux acteurs du territoire de dégager un cadre d'actions stratégiques pour la prévention locale du risque d'inondation (telles les actions menées dans le Vaucluse – 84 à Sarrians et Loriol-du-Comtat).

Le document s'adresse aux services déconcentrés du MEDDTL et aux professionnels de l'aménagement : il donne les clefs d'un diagnostic de vulnérabilité d'un territoire inondable, en s'appuyant sur l'appréciation de ses fonctionnalités pendant les différents temps de l'inondation (avant, pendant, après).

Conçu de manière didactique, le guide est présenté sous une forme synthétique, illustrée et pragmatique (en détaillant les concepts, exemples, outils et références) pour accompagner la démarche et les quatre étapes de sa mise en œuvre.


Préalablement à la mise en œuvre, le guide rappelle la problématique et les notions conceptuelles (vulnérabilité, résilience) qu'il convient de partager en amont, puis présente la démarche - systémique - qui fonde la méthode, ainsi que les préalables organisationnels et techniques nécessaires à son application.

Chaque étape est ensuite présentée de manière pragmatique, en illustrant l'objectif recherché par le détail des thématiques à aborder, en soulignant les points délicats ou particulièrement importants, en précisant les références utiles et les données sources, voire les pistes possibles d'approfondissement.

Diagnostic de vulnérabilité des territoires aux inondations -1.jpg
L'étape 1 consiste à appréhender globalement le territoire pour mettre en perspective ses grands enjeux de développement durable, dans une approche géosystémique des caractéristiques majeures et du fonctionnement des milieux naturels et anthropiques.

L'étape 2 découle directement de l'étape précédente en définissant les choix stratégiques de la conduite du diagnostic, en terme de périmètre de réflexion : limites du territoire d'étude à cibler, scénario d'inondation à retenir, cibles de réduction de vulnérabilité et de résilience identifiées a priori.

L'étape 3 est l'étape du diagnostic de vulnérabilité territoriale. Il se déroule autour de l'étude des aléas et des notions originales d'enjeux statiques (caractérisant l'occupation du sol) et d'enjeux dynamiques (reflétant le fonctionnement du territoire), où l'accent est porté sur les dépendances et risques de transmission de vulnérabilité associés, pouvant impacter différents enjeux du territoire - qu'ils soient directement exposés ou non au risque d'inondation.

Diagnostic de vulnérabilité des territoires aux inondations.jpg
Le processus d'étude est fondé sur une méthode de questionnement conduisant, à partir de constats de vulnérabilité géolocalisés et spatialisés (apport des SIG), à l'émergence de pistes de résilience pertinentes, et de recommandations pour chaque thématique confrontée à l'aléa.

Conçue dans un processus itératif, la démarche se consolide enfin par un re-questionnement rapide du diagnostic pour des scénarios d'inondations plus ou moins fréquents, ce qui permet de donner un nouvel éclairage et conforter ou privilégier plus particulièrement certaines pistes identifiées.
L'étape 4 permet de déduire des orientations d'aménagement pour améliorer la résilience du territoire, au cours d'une démarche partagée par les différents acteurs.
Ceux-ci interrogent et confirment leurs choix d'orientations pour l'aménagement du territoire. Ces orientations concernent aussi bien l'urbanisation existante que future ; elles peuvent se décliner à différentes échelles du territoire (parcelle, opération d'urbanisme, commune, département...) et s'afficher comme un cadre de prise en compte « positive » du risque d'inondation.

Diagnostic de vulnérabilité des territoires aux inondations .jpg

Au-delà du levier de l'aménagement, cette démarche partagée de diagnostic de vulnérabilité territoriale se présente comme un outil mobilisable pour l'élaboration d'un cadre d'actions stratégiques pour la prévention locale du risque d'inondation, tel que les SDPRNM ou les futurs PGRI.

Après sa diffusion dans une première version début 2012, le guide a vocation à s'enrichir de nouvelles expériences en cours.

Zone géographique France.


PCI urbanisme de prévention des risques naturels - CETE Méditerranée
Diagnostic de vulnérabilité des territoires aux inondations : Guide méthodologique - Février 2012




Le créateur de cet article est Sandrine Arbizzi
Note :

d'autres personnes peuvent avoir contribué au contenu de cet article, [[http://wikhydro.developpement-

durable.gouv.fr/index.php?title=Diagnostic_de_vuln%C3%A9rabilit%C3%A9_des_territoires_aux_inondations_:_Guide_m%C3%A9thodologique&action=history Consultez l'historique]].

  • Pour d'autres articles de cet auteur, voir ici.
  • Pour un aperçu des contributions de cet auteur, voir ici.