L’association le Mat Drôme à Valence

De WikiRésilience

Contexte

Ce projet part d'une démarche de promotion de la citoyenneté, de transformation des pratiques sociales autour du faire-ensemble.

Ce projet a comme objectif premier de remettre le citoyen au cœur d’un collectif pour agir. Ils proposent au citoyen des clefs pour s’organiser afin de faire émerger des actions en faveur de la préservation de l’environnement, de répondre à des situations de problèmes qui se posent dans leur environnement de vie, de déployer de nouvelles pratiques de travail en commun, des lieux de promotion de l’économie sociale et solidaire.

Description du projet

Depuis 1986, l'association Le Mat Drôme vise à favoriser la participation des habitants du quartier de la Fontbarlettes à Valence à l'aménagement de leur cadre de vie, en créant une dynamique locale pour améliorer la situation économique et sociale de ce quartier d'habitat social.

Les résidents constituent la principale ressource du projet. Dans un premier temps, une dynamique de réseaux d'habitants est créée pour favoriser entre autres des réseaux d'échanges et de savoirs. Un comité de locataires voit le jour grâce à cette dynamique ainsi que des actions sociales innovantes pour régler des problèmes de délinquance.

En 2003, dans l'idée de créer des espaces de convivialité, naissent les jardins de « l'Oasis Rigaud » sur environ 3600 m² en pied d'immeubles. Après des réticences de la part des institutions de l’époque, le projet finit par se mettre en place avec un premier groupe d’habitants mobilisés pour gérer l’espace de manière autonome et respectueuse.

L'activité autour des jardins continue de se développer et génère une dynamique importante autour des enjeux sociaux et écologiques tel celui de l'agriculture urbaine.


L'association Le Mat Drôme trouve ses sources dans l'action d’entrepreneurs alternatifs déjà investis en Ardèche au travers d’une coopérative de développement local autour de la filière de la laine, la SCOP Ardelaine. Au milieu des années 80, ils implantent leur atelier de fabrication de vêtements dans le quartier de la Fontbarlettes à Valence où il restait un savoir-faire du tricotage de la maille. Parallèlement à cette création d'activité, ils fondent l'association Le Mat Drôme dans ce quartier. Eux-mêmes installés dans le quartier en tant qu’habitants, les acteurs historiques de l’association se placent en pairs, déclencheurs, relais d’initiatives, ressources d’outils et de méthodes, franchisseurs d’obstacles, amplificateurs de paroles, interface avec les institutions…

Une des principales difficultés de l'association réside dans la multiplication des sollicitations d’accompagnement de nouveaux projets externes au quartier, à la ville. Un autre enjeu consiste à favoriser, auprès des institutions, la participation des habitants à l’élaboration des programmes en amont et non les concertations a posteriori.


La démarche participe à la résilience du territoire et plus particulièrement de la ZUS de Fontbarlettes à Valence en y appliquant les logiques de développement local : au lieu de regarder quels sont les handicaps (principe de création et de traitement d'une ZUS), il s'agit de partir des ressources existantes et notamment celles des habitants et d'aller vers des formes d'autonomie locale tout en développant un ancrage territorial élargi.

En savoir plus

Contact : Présidente de l’association Le Mât Drôme, Meriam Fradj mat.valence@gmail.com

Site Internet : http://mat.valence.over-blog.org/


Erreur lors de la création de la miniature : convert: no decode delegate for this image format `/tmp/magick-XX8XsOGI' @ constitute.c/ReadImage/503.
convert: missing an image filename `/tmp/transform_a0e2a92b2264-1.png' @ convert.c/ConvertImageCommand/2800.



Fiche résumé réalisée par Adeline Bordais (CGDD-DRI) sous l’initiative et la relecture de Jean-Michel Tanguy (CGDD-DRI) et Geneviève Besse(CGDD) ; à partir des travaux de la version complète "Société résiliente et cohésion sociale". Décembre 2014.