L’entraide du bassin d’emploi d’Aubigny sur Nère-Belleville sur Loire

De WikiRésilience

Contexte

Ce projet s’appuie sur la valorisation de ressources pour favoriser le vivre ensemble, la lutte contre les inégalités d’accès aux services essentiels.

Il s’agit plutôt d'un projet dont la « matière première » est une ressource de la nature. Celle-ci peut ensuite être transformée, valorisée dans le but de permettre le retour à l’emploi dans le cadre d’actions d’insertion, de développer des formes de circuit-courts alimentaires dans des bassins d’emplois, de créer des nouvelles formes de solidarité et de partage autour de la production de fruits et légumes bio en milieu urbain, ou encore de revaloriser les métiers de l’agriculture en lien avec des actions d’insertion. En d’autres termes, si la ressource naturelle est le faire valoir de ce type d’initiatives, leurs champs d’action et leurs effets induits rayonnent beaucoup plus largement.

Description du projet

L’Entraide du bassin d’emploi d’Aubigny sur Nère-Belleville sur Loire est une structure d’insertion créée en 1987 par des élus, la société civile et les acteurs socio-économiques du territoire. Elle a pour objectif de développer l’activité économique d’Aubigny-sur-Nère en contribuant au retour à l’emploi de personnes faiblement qualifiées. Elle est composée de :

  • un chantier d’insertion qui a développé du maraîchage biologique sur 2 hectares. Ce qui permet la production de paniers de légumes et leurs ventes à des entreprises, des commerçants et des particuliers dans une logique de circuits courts,
  • une association intermédiaire qui intervient en particulier dans le secteur du service à la personne,
  • une entreprise de travail temporaire d’insertion (E.T.T.I) et une entreprise de travail temporaire qui emploient des personnes en intérim.


L’entreprise WILO INTEC, multinationale fabriquant des pompes à chaleur présente dans le bassin d’emploi, est un partenaire privilégié des 3 sous-structures. Leur partenariat s’articule autour de différents axes :

  • l’achat par les salariés de WILO INTEC des paniers de légumes (principal client),
  • une coopération pour faciliter le recours à une main d’œuvre locale via l’intérim,
  • les échanges de personnel ; ce qui permet à des personnes embauchées au sein d’une entreprise et à des personnes dans un processus de retour vers l’emploi de se rencontrer,
  • les dons matériels ; notamment de vélos pour faciliter la mobilité des chercheurs d’emploi,
  • les partenariats lors de la semaine du développement durable.

Parmi les autres partenaires de l’Entraide, on peut citer :

le Groupement des Agriculteurs Biologiques du Cher (GABB 18) qui valorise leur activité de maraîchage biologique, la commune d’Aubigny-sur-Nère qui leur prête le terrain, le Conseil Général et l’Unité Territoriale du Cher avec des conventions partenariales relatives aux publics accueillis, le Conseil Régional du Centre qui leur octroie des financements via le Syndicat Mixte du Pays Indre-et-Cher.


Ce projet se déroule sur un territoire où une partie de la population est peu qualifiée et a des difficultés d’accès à l’emploi. Pour aller plus loin, l’Entraide envisage de développer des coopérations avec les autres acteurs économiques du territoire en s’appuyant sur l’expérimentation en cours. Elle souhaite aussi intégrer dans le développement des coopérations une logique de développement durable cohérente avec les compétences et les acteurs disponibles sur le territoire. Rencontrer des acteurs favorisant ce type de coopération leur permettrait d’échanger et se développer sur les territoires.

En savoir plus

Contact : Directeur, Renaud Chenon, entraide.direction@orange.fr

Site Internet : http://www.aubigny.net/Entraide-du-Bassin-de-l-emploi-108


Erreur lors de la création de la miniature : convert: no decode delegate for this image format `/tmp/magick-XXO8zbUA' @ constitute.c/ReadImage/503.
convert: missing an image filename `/tmp/transform_7d4f42e9726b-1.png' @ convert.c/ConvertImageCommand/2800.



Fiche résumé réalisée par Adeline Bordais (CGDD-DRI) sous l’initiative et la relecture de Jean-Michel Tanguy (CGDD-DRI) et Geneviève Besse(CGDD) ; à partir des travaux de la version complète "Société résiliente et cohésion sociale". Décembre 2014.